matomo

Une application puissante pour consulter, façonner et étudier ses ranges en quelques clics. C’est l’objectif de Rangor, le projet fondé par Pierre Merlin. Plus connu sur les rooms et les forums sous le nom de « L’enchanteur », ce joueur professionnel a lancé avec deux collaborateurs la première application spécialement dédiée à l’étude des ranges de Poker (c’est à dire, les éventails de mains possibles dans une situation donnée). Son acolyte Kevin Goillot, aka « Dromz » l’a épaulé grâce à sa science de la GTO et des solvers tandis que Neil Siguerdidjane s’est chargé de la partie programmation, pour proposer un site esthétique et un fonctionnement intuitif.

Le concept

Les amoureux de ranges et de jeu pré-flop seront ravis de ce logiciel. Rangor propose une expérience interactive pour faire progresser les joueurs dans leur compréhension et leur utilisation des ranges. L’application permet de simuler tous les spots possibles et imaginables et d’y associer les meilleures ranges.

Pour chaque spot sélectionné, Rangor fournit également un certain nombre d’informations utiles pour explorer et comprendre en profondeur cet éventail de mains, avec par exemple le découpage des types de combos qui la composent. Un graphique permet également d’observer visuellement les types d’actions possibles pour chaque profondeur de tapis avec une main donnée.

introduction au logiciel rangor

Rangor propose un certain nombre d’outils graphiques, par exemple ici, un diagramme en bâtons pour comprendre les différentes actions possibles et leur fréquence, en fonction de la profondeur de son tapis.

Les statistiques mises à disposition sont affinées et actualisées grâce aux derniers solvers disponibles pour garantir un niveau de précision maximal.

Rangor est également un outil de classification utile, précis et complet pour les joueurs voulant définir clairement leur ranges pré-flop en fonction de tous les paramètres objectifs que doit prendre en compte le joueur de poker : format de la table, position, profondeur.

Comment ça marche ?

Mode View

Pour consulter ses ranges en quelques clics, rendez vous d’abord dans l’onglet « View ». L’interface propose de sélectionner un format (8-max, 6-max ou HU), avant de créer le spot à étudier.

Sur la table de poker virtuelle, il est possible de simuler l’action d’une main :

Un clic sur le joueur qui va relancer en premier, un autre sur la profondeur de son tapis, et une première range apparaît automatiquement : la range d’ouverture depuis la position cliquée. Un nouveau clic sur un deuxième joueur permet de faire apparaître la range contre laquelle il va jouer face au premier joueur.

Exemple : Clic gauche sur UTG, clic gauche sur BTN, clic gauche sur 30BB et vous aurez la range bouton versus UTG pour 30BB deep.

Un double clic sur un joueur permet de faire apparaître une range de push. Comme précédemment, un nouveau clic sur un autre joueur donnera alors sa range de call face à un tapis adverse.

Exemple : Un premier clic gauche sur HJ, un deuxième clic gauche sur HJ puis un troisième clic gauche sur 12BB, donnera la range de push du High Jack 12 BB deep. Un quatrième clic sur la BB ajoutera la range de call de la grosse blinde face au tapis du High Jack.

A tout moment, un clic droit sur la table permet de repartir à zéro.

Les ranges de rangor

Dans cette situation, nous avons défini un spot, sur la droite de l’écran, de Raise du Cut-off et call du bouton à une profondeur de 25 blindes. Rangor nous propose alors deux tableaux, la range d’ouverture du CO et la range de call du bouton. Sur la gauche de l’écran apparait la deuxième range, avec un code couleur permettant d’observer les différentes actions possibles et leur fréquence.

Mode Edit

Pour créer ses propres ranges, direction le mode « Edit ». Cette fois, il s’agit de fabriquer soi même ses ranges dans un spot spécifique, avec la possibilité de les enregistrer et de les modifier à sa guise.

Comme dans l’onglet View, il faut d’abord choisir le spot à étudier, en indiquant le format de la table, puis en cliquant sur les différents joueurs pour décrire l’action de la main, en suivant la même formule que dans l’onglet View.

Une fois le spot choisi, il est temps de construire sa range. A chaque fois, il faudra choisir la décision (call, raise, 3-bet, 4-bet, all-in, call vs all-in…) et la fréquence associée à cette décision (la fréquence de call, raise, 3-bet…).

Pour remplir sa range, il suffit de cliquer sur les mains à inclure. Plusieurs raccourcis pour aller plus vite : Un double clic dans le coin droit du bas sélectionne toute les paires. Un double clic dans le droit du haut sélectionne tous les tous les mains avec un as. Un double clic gauche sur une main permet d’inclure toutes les mains apparaissant de le carré, où cette case représente la coin bas droit de ce carré.

Enfin rangor offre des ranges qui ont été simplifiées a l'aide d'un algorithme inédit en fréquence de 25,50,75,100. Un outil qui permet d'apprendre et d'affiner ses compétences avec plus de facilité tout en conservant une excellente précision

Création d'une range avec Rangor

Création d’une range en fonction d’un spot donné : Vous pouvez remplir votre tableau en définissant grâce à un code couleur les différentes actions possibles et leur fréquence pour chaque main.

L’un des avantages du logiciel, c’est qu’on peut le configurer et l’adapter en fonction de ses gouts et de ses besoins. Les codes couleurs, les options de pourcentages, les fonctionnalités de chaque clic peuvent être modifiés ou supprimés dans l’onglet paramètres.

Entrainement

Rangor propose également une section « entrainement », développée sous forme de quizzs, dans lequel vous pourrez perfectionner votre science des ranges. Plusieurs exercices sont disponibles.

  • Le Range Finder, dans lequel vous devrez sélectionner la range adéquat dans un spot donné.
  • Le Action Finder, où l’on vous invite à identifier les bonnes fréquences de différentes actions dans un spot donné.
  • Le Global Frequency, même exercice que le Action Finder, mais avec plus de précision dans la définition des fréquences.
  • Le Draw My Range, où vous devrez vous même dessiner la range à jouer dans un spot donné.

Dans chacun des exercices, il est possible de paramétrer avec une grande finesse le type de spots sur lequel on désire s’entraider, grâce aux multiples filtres. On peut ainsi préciser le nombre de joueurs, la profondeur ou la difficulté des spots, pour bien adapter l’exercice à ses besoins.

Un design agréable et intuitif

Design du logiciel Rangor

Rangor n’a pas ménagé ses efforts en ce qui concerne l’esthétique du logiciel. Les différents écrans sont à harmonieux et faciles à lire et les animations légères, destinées à une expérience efficace, sans détails superflus.

Si un petit tour sur le mode d’emploi des différents Mode View et Edit sont vivement conseillées, la prise en main du logiciel est très intuitive. Evidemment, une connaissance des termes et abréviations propres au poker sera nécessaire pour décrypter le langage et comprendre les objectifs de Rangor. Un joueur régulier, intéressé par le concept de range et désireux de progresser saura parfaitement se repérer sur les interfaces et profiter de tout le potentiel du logiciel.

Holdem Managerholdem manager