Qu’est-ce qu’un tracker ?

La beauté du poker en ligne est qu’il permet aux joueurs d’utiliser (de manière tout à fait légale) plusieurs outils pour l’aider aux tables, lors de la prise de ses décisions. L’un des outils les plus puissants est sans aucun doute le tracker. Vous ne savez pas ce qu’est un tracker ni à quoi il sert? Si c’est le cas, l’article qui suit est fait pour vous.

Définition d’un tracker

Un tracker est un logiciel informatique qui cumule et enregistre les mains de poker jouées par tous les joueurs présents sur une table donnée. Le tracker fonctionne autant pour les cash games que les tournois ou sit’n’gos. Le tracker aura 2 fonctions : enregistrer sous forme de fichiers textes toutes les mains de poker jouées et afficher ces informations en direct sur les tables de poker.

Pour que les mains soient enregistrées, il faut que le joueur propriétaire du tracker soit présent sur la table en question. Le tracker va donc créer un fichier texte pour toutes les mains jouées par le propriétaire du tracker (que nous nommerons Hero pour la suite de cet article) et ses adversaires. Les mains en fichiers textes détailleront toutes les actions de tous les joueurs à la table. Le cumul de ces fichiers textes avec toutes les actions enregistrées de chaque joueur formera une base de données que le tracker gardera en réserve.

Le tracker en action

La beauté du tracker est qu’il dispose aussi d’un Heads-Up Display (communément appelé HUD) qui affichera en temps réel les informations des joueurs enregistrées dans la base de données. Le HUD affichera les informations recueillies sur chaque joueur de la manière suivante :

La liste des statistiques affichées sur chaque joueur peut être longue ou courte, selon le désir du joueur. On pourra afficher les informations relatives à la présente session seulement ou cumulative (donc toutes les mains à vie cumulées sur ce joueur). Sur l’image plus haut, on a une configuration de base. Si on prend le Hero dans cette main (Kidam) on voit son nom, ensuite l’information BB :100 qui nous indique qu’il possède 100 blinds. Le chiffre 117 en rouge est le nombre de main jouées lors de cette session. Ce chiffre nous permet de savoir si l’échantillon est significatif ou non. Si on a 10,000 mains sur un joueur, on saura que ses statistiques seront beaucoup plus représentatives de son style habituel que si l’on a 9 mains.

Le VP (ou VPIP) est la fréquence à laquelle le joueur investi de l’argent dans le pot sans être contraint de le faire. On sait ici que notre Hero a investi 11% du temps de l’argent préflop sans être obligé de le faire. On en conclue donc qu’il est du type conservateur (un joueur joue en moyenne 25% de ses mains sur une table à 6 joueurs). Le chiffre suivant, PR, nous donne le « preflop raise », soit la fréquence de relance préflop. On sait donc que le Hero relance presque toujours lorsqu’il investit de l’argent dans le pot (seulement 2% du temps il call). On obtient ce résultat en faisant 11% de VP moins 9% de PR donc 2% de call et 9% de raise pour un total de 11% de VP. Finalement, on sait que son facteur d’agression est de 38%, ce qui nous donne une indication sur ses tendances de jeu après le flop. Est-il plus le genre à check et call (ce qui fait baisser le % d’agression) ou le type à miser et relancer (ce qui augmente le % d’agression) ?

Bref, le tracker est un logiciel qui enregistre toutes les actions de nos adversaires pour nous permettre de les afficher en temps réel aux côtés de nos adversaires. Ces informations nous aideront à prendre de meilleures décisions.

Est-ce que les trackers sont bien répandus? Mes adversaires peuvent-il en utiliser un ?

Oui, vos adversaires peuvent utiliser un tracker afin de collecter des informations sur vous. Pour que le processus soit légal, si vous collectez des informations sur eux, ça va de soi qu’ils pourront aussi en collecter sur vous. Il faut le garder à l’esprit lorsque l’on joue. Votre but en tant que joueur sera de faire une meilleure utilisation de ces informations que vos adversaires. Obtenir l’information est une chose, mais en faire une bonne utilisation en est une autre. Soyez toujours plus futés que vos adversaires !

Les trackers collectent une tonne d’informations sur chaque joueur. Il serait trop fastidieux de faire la liste complète de toutes ces informations, mais simplement pour vous donner une idée, voici quelques informations que vos adversaires pourraient avoir sur vous :

Votre fréquence de mise au flop, votre fréquence de check-raise au flop, votre fréquence de fold au flop, votre fréquence de mise au tournant, votre fréquence de mise sur la rivière, votre fréquence de all in préflop, votre fréquence de 3bet préflop, votre fréquence de 4bet préflop, votre fréquence d’ouverture de toutes les positions, votre fréquence de défense du small blind et du big blind, etc. La liste ne fait que débuter.

Qu’en est-il de la légalité des trackers ?

À moins d’avis contraire de la salle de poker sur laquelle vous jouez, les trackers sont des logiciels tout à fait légaux. Ce qui est illégal est de collecter des informations sur les joueurs d’une salle de poker lorsque vous n’êtes pas présent à la table (ce que l’on nomme le « datamining »). Tant que vous êtes présent à la table, le fait d’utiliser un tracker et un HUD est légal. Vous pourrez toujours écrire au support de votre salle de poker pour vous en assurer.

À qui un tracker peut-il être utile ?

Un tracker est un outil formidable qui peut aider n’importe quel joueur de poker, peu importe la limite jouée, peu importe votre niveau de jeu. Même les meilleurs joueurs au monde utilisent un tracker. Un tracker nous donne des informations précieuses sur nos adversaires, alors pourquoi s’en passer ?

Le poker est un jeu d’informations; plus vous avez d’informations sur un joueur, meilleures seront vos décisions prises contre lui. Il n’y a aucune raison de ne pas utiliser cette information. Plusieurs joueurs de poker se disent des joueurs de « feeling », des joueurs qui misent beaucoup sur leur intuition, mais souvent, notre esprit nous joue des tours. Un tracker reste un indicateur objectif qui n’est jamais émotif ou fatigué. Pour donner un exemple, parfois, notre intuition nous dit que le joueur X joue beaucoup trop de mains. À partir de cette information, on joue notre main d’une manière particulière. Pourtant, si on avait regardé notre tracker, on aurait constaté que ce joueur joue environ 8% de ses mains (ce qui est très peu) et qu’il a un style conservateur. Peut-être a-t-il joué beaucoup de mains récemment, mais c’est sûrement dû au fait qu’il a été chanceux avec ses mains de départ, rien de plus. Notre intuition n’est jamais un marqueur objectif des tendances des joueurs, il vaut mieux se fier à son tracker.

Si vous jouez le moindrement, un tracker est l’investissement le plus profitable que vous pourrez faire pour votre poker.

Quels sont les principaux trackers que vous pourriez me suggérer ?

Il existe plusieurs logiciels sur le marché. Si vous hésitez dans votre choix, nous vous invitons à lire sur les deux trackers que nous vous conseillons fortement pour savoir lequel vous convient le mieux :

PokerTracker 4 et Xeester sont deux excellents choix. Les logiciels sont complets et fiables. Plusieurs professionnels les utilisent et nous pouvons vous les recommander sans hésiter.

poker